Expression de la télicité en français et en persan

Type de document: Original Article

Auteurs

1 Maître de conférences, l’Université Tarbiat Modares, Téhéran, Iran

2 Doctorante en didactiqu e de FLE, l’Université Tarbiat Modares, Téhéran, Iran

3 Maître-assistante, Université Tarbiat Modares, Téhéran, Iran

Résumé

Le verbe en particulier et le prédicat en général, véhiculent plusieurs informations. Ils peuvent exprimer le temps (passé, présent, futur), le mode, etc. et la manifestation du procès dans le temps. Cette dernière information est appelée l’aspect. L’aspect en général et l’aspect télique en particulier, sont quelque peu ignorés en persan. C’est la raison pour laquelle ce présent article est consacré à l’analyse contrastive de l’aspect télique /nemud-e lahze-i tadâvomi/ en français et en persan. Les verbes possédant un point terminal intrinsèque appelé télos et qui donnent lieu à un état résultant stable et percevable sont des verbes à aspect télique. Il s’ensuit qu’en français, la télicité s’exprime par le syntagme verbal aussi bien que par le syntagme nominal alors qu’en persan, cet aspect est exprimé par certains éléments comme le verbe support, le participe passé du verbe employé comme adjectif et servant d’élément substantival dans un verbe composé, la tournure passive et enfin la formule «copule + adj pp».

Bien que cet aspect se classe dans la catégorie des aspects lexicaux, le contexte dans lequel il a été employé, est un facteur de grande importance pour la distinction de cet aspect.

Mots clés