L’apport de l’écrivain à la poétique du roman dans «C’est moi qui éteins les lumières» de Zoya ‎Pirzâd
1. L’apport de l’écrivain à la poétique du roman dans «C’est moi qui éteins les lumières» de Zoya ‎Pirzâd

zahra moussakhani; Mohammad-Rahim Ahmadi

Volume 10, l’édition 1 , L’hiver Et Le printemps 2018, , page 69-78

http://dx.doi.org/10.22108/relf.2018.102361.1011

Résumé
  Le terme «poétique» est entendu dans cet article sous son acception la plus générale d’«étude des procédés internes ...